Ville et justice climatique

28 octobre 2021. Causerie virtuelle du CAPED, animé par Sophie L. Van Neste.

Avec : Valérie Bloch et Wassyla Hadjabi, du regroupement citoyen pour la protection du Parc Jarry,
Elza Kephart, militante écologiste, fondatrice du Ministère de la Nouvelle Normalité (ministere-qc.ca),
Albert Lalonde, militant à la Coalition pour un virage environnemental et social (CEVES),
Tasnim Rekik, organisatrice communautaire et militante féministe décoloniale

L’enjeu de la justice climatique est souvent pensé du point de vue des États, voire sur le plan international. Pourtant, la ville où nous habitons est aux premières loges, et est marquée par des inégalités sociales et spatiales qui exacerbent encore plus les effets du climat dans certains milieux de vie – par exemples : la question des îlots de chaleur, le verdissement inégal des quartiers, l’accès différencié aux services et aux ressources de soutien, les opportunités de participer et d’infléchir les décisions publiques. Le climat et l’action climatique des États se superposent et parfois s’entremêlent avec des processus de racialisation, de colonialisme et d’injustices environnementales. Comment agir d’urgence sur les changements climatiques en mettant au cœur des actions une rupture de ces processus inégalitaires et le soutien accru aux plus affectés?


Aucune publication à afficher pour l'instant