Des serres dans les quartiers urbains défavorisés

Intégration socio-technologique des serres communautaires et solidaires dans des quartiers urbains défavorisés.



Mené par Nathan McClintock, professeur-chercher à l’INRS, l’objectif de ce projet de recherche CommunoSerre est d’évaluer de façon interdisciplinaire et critique le potentiel d’intégration socio-technologique des serres en milieu urbain défavorisé. Y participent une équipe au Centre Eau Territoire Environnement de l’INRS menée par le professeur Jasmin Raymond (Geneviève Bordeleau, Louis-César Pasquier) avec Éric Duchemin du Laboratoire Agriculture urbaine ainsi que Danielle Monfet et Didier Haillot de l’ETS . JacksonDos Santos Brito, Florence Barnabé et Caroline Flory-Celini sont les étudiant.e.s impliquées dans la partie sociale au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS avec la supervision de Nathan McClintock et Sophie Van Neste.

2021-2023

Financé par l’INRS (Programme de soutien de l’INRS pour des projets de recherche novateurs dans la lutte contre la COVID-19) et Fondation INRS

Objectifs

  • Examiner les défis techniques ainsi que socio-économiques et politiques, à l’intégration des serres dans le tissu urbain
  • Proposer des mesures politiques et sociales pour favoriser l’intégration de manière inclusive et juste de tels projets de sécurité alimentaire et d’économie solidaire et circulaire en milieu défavorisé

Problématique

L’agriculture urbaine s’est historiquement développée en temps de crise, les citadins se tournant vers les jardins familiaux et communautaires pour compléter leur alimentation par un apport régulier de produits sains (McClintock 2010; Duchemin et McClintock, 2020). Le début de la pandémie de COVID-19 a incité de nombreuses personnes à se tourner de nouveau vers le jardinage et à s’engager davantage pour soutenir les producteurs locaux (Fawcett-Atkinson 2020; Duchemin 2020). Les recherches ont toutefois démontré que la sécurité alimentaire est fonction du pouvoir d’achat et des revenus (Sen 1983; Patel 2008). Ainsi, les efforts visant à accroître la production alimentaire locale ne profitent souvent qu’à ceux qui peuvent se permettre d’acheter les produits locaux de grande valeur, ou encore à ceux qui ont accès à des terres sur lesquelles ils peuvent faire du jardinage eux-mêmes (Born & Purcell 2006; Schupp 2017). Les entreprises sociales, les organisations communautaires et les initiatives municipales jouent donc un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité alimentaire dans les quartiers urbains défavorisés (White & Bunn 2017; Bach & McClintock 2020).

De façon large, l’objectif de ce projet de recherche est d’évaluer de façon interdisciplinaire et critique le potentiel d’intégration socio-technologique des serres en milieu urbain défavorisé, ce qui permettrait une production alimentaire à l’année.

Résultats

Résultats attendus: sur la base de l’évaluation des défis sociaux et techniques, l’équipe élaborera une « boîte à outils CommunoSerre » pour les parties prenantes travaillant dans les trois communautés, ainsi que pour d’autres travaillant dans des contextes similaires.


Aucune publication à afficher pour l'instant

Aucune activité à afficher pour l'instant

Aucun membre à afficher pour l'instant